play user info fast-forward warning
Embed
Facebook
Twitter
24.1K
vues
0
partager
Suivant

Le Gard

Les 100 lieux qu'il faut voir
Randonner un jour sur les pentes escarpées des Cévennes, le lendemain parcourir la
Camargue à cheval, puis prendre un bain en Méditerranée… Quel département français
peut se targuer d’offrir un tel kaléidoscope de paysages et une telle diversité de cultures ?
Le Gard conjugue sommets tourmentés, hauts plateaux, forêts de châtaigniers, collines
verdoyantes, rivières impétueuses, grottes féériques, garrigue, olivettes, longues plages de sable fin
bordées de dunes, marais… Le tout sillonné de sentiers et fort d’un patrimoine bâti bimillénaire.
Un vrai paradis pour les amateurs de nature sauvage et d'espaces vierges, pour les curieux qui
aiment les sentiers balisés. Que l’on soit randonneur, cavalier, pagayeur, plaisancier, surfeur…
on trouvera ici son bonheur.
Et si l’on n’est pas sportif ? Qu’à cela ne tienne ! L’offre culturelle est tout aussi extraordinaire.
Le Gard peut s’enorgueillir de compter trois sites inscrits au Patrimoine mondial de l’Humanité
par l’Unesco : le Pont du Gard, l’abbatiale de Saint-Gilles sur les Chemins de Saint-Jacques-deCompostelle et les Causses et Cévennes pour leurs paysages exemplaires de l’agropastoralisme
méditerranéen. Mais le département propose aussi des cités historiques d’exception telle AiguesMortes, ville de Saint Louis, des villes d’Art et d’histoire, des villages de caractère, certains des Plus
Beaux Villages de France… En tout, plus de 500 édifices protégés, dont un tiers sont classés.
Lieu de rencontres et d’échanges, traversé par diverses cultures, le Gard en porte les stigmates :
la culture latine (à mi-chemin entre l'Italie et l'Espagne), languedocienne, provençale, protestante,
cévenole, camarguaise… sont autant d’identités fortes qui marquent le territoire et que ses habitants
préservent avec force.
Et comment résister, quand on sait que le « Gard gourmand » est à lui seul une promesse de
réjouissance des sens. La liste des AOP et IGP pourtant si difficile à décrocher, suffit à faire saliver :
pélardon, olive et huile d’olive de Nîmes, oignon doux des Cévennes, fraise de Nîmes, poulet et chapon
des Cévennes, riz et taureau de Camargue et bientôt châtaigne et miel des Cévennes… Sans compter
les vins : les costières-de-nîmes, côtes-du-rhône-village, les crus de Lirac et Tavel et maintes autres
appellations. Si vous n’étiez pas encore convaincus, sachez que le Gard affiche 300 jours de soleil par an…
Un pays où il fait bon s’aventurer !
user
0 commentaire
Infos pratiques
Gard Tourisme

MENDE, CŒUR DE LORÈZE